Bilan de la saison de Super Elite après 9 journées

Bilan de la saison de Super Elite après 9 journées

Tout en haut de la hiérarchie, le quadruple champion en titre semble une nouvelle fois indétrônable. Avec 27 points sur 27 possible, 28 buts marqués et aucun encaissé, rien ne semble pouvoir atteindre S57D. Tout juste auréolé de son premier titre de champion du monde avec les Pays-Bas, il a eu un peu plus de mal que d’habitude à convertir ses nombreuses occasions de but ce weekend, mais la victoire est au rendez-vous comme à l’accoutumée. Sa présence en demi-finale ne fait pas l’ombre d’un doute et les autres prétendants aux demi-finale ne rêvent que d’une chose: finir 2eme ou 3eme pour l’éviter en demi-finale. La voie royale vers le quintuplé est toute tracé comme en témoigne sa démonstration (4 à 0) lors de la 7eme journée sur son dauphin au classement et vice champion en titre, Joyeux64. S57D est donc simplement irrésistible, invincible devrait-on dire.

Derrière lui, son dauphin Joyeux64 et ses Ballons de plomb s’accrochent et tentent de suivre la cadence, mais à distance respectable. Le sélectionneur des vice-champions du monde jamaïcains est déjà à 5 points du leader mais se rapproche lentement et sûrement vers une 6eme qualification en demi-finale consécutive. Ses victoires sont plus laborieuses que celles du champion, moins flamboyantes, mais elles ont le mérite de le faire avancer au classement et de le placer en position idéale dans l’optique de son objectif initial: le trio de tête en fin de saison.

En 3eme position, MP34 et sa redoutable armada russe a marqué un coup d’arrêt lors de la 8eme journée en concédant un match nul contre son surprenant compatriote bellicourt, mais il a réenclenché la marche avant en surclassant lochet 3 à 0 ce week-end. Avec 20 points au compteur et une impression de sérénité et de forcen collective qui se dégage de son équipe, on imagine bien le montpelliérain russe participer à ses deuxièmes demi-finales consécutives (cette fois en évitant l’ogre batave en demi).

Derrière ce trio qui semble se détacher lentement, laka s’accroche malgré quelques points laissés en cours de route par-ci par-là, à l’image de son match nul concédé face au relégable leseb ce week-end. Moins impressionnant que lors des deux précédentes saisons, il n’en reste pas moins un candidat sérieux pour l’accession en phase finale, accroché qu’il est à sa 4è position avec 18 points. Il aura un test sérieux face à la valeur montante Tonio22 la semaine prochaine. On en saura alors davantage sur l’état de forme des Ecossais, aors même qu’ils n’ont pas encore croisé le chemin du Gargantua hollandais.

Juste derrière, en embuscade, le très expérimenté jamaïcain, kkbob13, entend bien retrouver des demi-finales qu’il avait manqué la saison passée pour la toute première fois depuis la création de la Super Elite. Avec 17 points, et malgré un investissement moindre sur le jeu ces derniers temps, l’ancien sélectionneur rasta lorgne néanmoins sur cette 4è place et la convoite avec envie. Avec un calendrier relativement abordable, kkbob13 cherchera à profiter des éventuels faux-pas de ses concurrents directs pour grimper dans la hiérarchie.

En 6è position pointe la révélation de la saison, le surprenant promu russe Bellicourt. Peu de monde l’attendait aussi haut et aussi fort mais son récent match nul face à MP34 prouve qu’il est un candidat aussi inattendu que légitime à la 4è place, qualificative pour les phases finales. Ce pourrait bien être la grande surprise de la saison s’il maintenait son niveau de performance actuel. Il partage cette 6è position avec Jereminho3. Le sélectionneur haïtien a perdu un match important le week-end dernier face à tonio22. Cette défaite n’est pourtant pas rédhibitoire au classement mais elle porte un coup d’arrêt aux ambitions du manager de l’Atletico Madrid. Il devrait néanmoins se relancer face à la lanterne rouge du Montcenis la semaine prochaine.

Au 8è rang, nous trouvons un binôme jamaïcain composé de l’ancien et doyen national Loïc 64 et du petit nouveau et récemment promu Tonio22. Tous d’eux possèdent 13 points au classement. Après un début de saison compliqué, Loïc s’est bien repris, s’est replacé au classement mais son match nul contre l’avant-dernier Flo2Tours ce week-end est une bien mauvaise surprise, qui semble définitivement entériner les derniers rêves de demi-finale du premier sélectionneur rasta. Quant à son jeune compatriote, il a réalisé une performance de choix en battant un ancien champion ce week-end, en la personne de Jereminho3. Les dernières évolutions sur le jeu devraient mettre en évidence les grandes qualités de sa ligne de défense dans les duels avec les attaquants adverses. Sa victoire du week-end dernier avec la manière est très encourageante pour la suite de sa saison, et pour les suivantes s’il revenait sur sa décision de quitter prochainement le jeu. S’il battait laka le week-end prochain, non seulement il se mettrait définitivement à l’abri d’une relégation mais il prouverait qu’il a le niveau d’un demi-finaliste potentiel malgré un début de saison manqué.

Derrière eux, avec 11 points, l’historique manager des Green Angels, flanagan, s’accroche, comme à son habitude, et ambitionne de se maintenir plus tôt qu’à l’accoutumée, c’est-à-dire lors de l’ultime journée. Son regain de forme actuel et ses résultats encourageants contre des équipes mieux classées que lui, sont un signe fort que le nouveau manager russe a encore de l’avenir dans la plus haute division du jeu. Son duel face à lochet le week-end prochain pourrait être l’occasion de valider son maintien très tôt dans la saison.

En 11è position, nous trouvons 2 équipes davantage habituées au ventre mou qu’à flirter avec la zone de relégation. Le Catalonia Reysol de Barça62 et le Toulouse 31 de STOULOUSE enchaînent quelques victoires mais surtout de nombreuses défaites (6 défaites en 9 matches, 9 points au classement). Mais le potentiel de ces deux formations n’est plus à démontrer et doit pouvoir leur permettre d’engranger les 2 victoires qui leur manque pour assurer leur maintien, sur les 6 matches restants. Mais en défiant respectivement les Jamaicains des Ballons de plomb et du Aubagne FC le week-end prochain, ils pourraient surtout voir se rapprocher d’eux les premiers relégables.

Au premier rang de ces relégables, nous trouvons le promu leseb. Avec 6 points, il alterne contre-performances décevantes et matches nuls encourageants contre des cadors comme Joyeux ou laka. Il lui faudra cependant trouver de la solidité, de la constance pour arracher un maintien, qui n’est finalement qu’à 3 points actuellement. Mais les points étant rares et chers, 3 points représente la moitié de son total actuel. Et le déplacement chez Bellicourt dimanche ne sera pas une sinécure. Leseb ne part pas favori pour le maintien, sa côte est relativement haute, mais il est quasiment le seul des 4 relégables à avoir de réelles chances d’y parvenir.

En effet, ses 3 compatriotes haitiens qui l’accompagnent actuellement dans la charrette sont dans une situation critique, ou au mieux bien compliquée. Avec 4 points, lochet et Flo2Tours entretiennent un léger espoir. Pour Flo2Tours, et malgré son joli match nul face à loïc ce week-end, le déplacement en Hollande, chez S57D devrait sceller la relégation de celui qui a déjà annoncé sa retraite et son départ du jeu en fin de saison, après une logue et riche carrière. Quant à Lochet, sa confrontation face à Flanagan résonne comme celle de la dernière chance. Une défaite condamnerait quasiment l’Haïtien aux affres de la relégation dans la relevée division de l’Elite.

Enfin, en bas de classement, la lanterne rouge Spike71 ne compte qu’un tout petit point et a déjà perdu tout espoir de maintien. Il aura quoi qu’il arrive le mérite d’avoir déjà fait mieux que les 2 dernières lanternes rouges de la division, frodon puis Bambouls, qui avaient fait choux blanc et goûté à la cuillère de bois. Il ne lui reste plus qu’à terminer sa saison dignement, glaner quelques points supplémentaires tout en se préparant pour viser la remontée immédiate la saison prochaine.

Mots-clés :
avatar

Joyeux64