[11M] Bilan de la saison de Super Elite

Au terme de cette nouvelle phase régulière de Super Elite, la 6è depuis l’instauration de la poule unique, le quadruple champion en titre, S57D, a une nouvelle fois survolé la saison. Comme l’an passé, il a remporté ses 15 rencontres de championnat, marquant 46 buts et n’en encaissant qu’un seul, lors de l’avant dernière journée. Avec un score moyen de 3 à 0 chaque week end, le sélectionneur actuel des champions du monde hollandais n’a jamais été inquiété. Il est largement favori pour remporter une cinquième étoile consécutive, que personne n’ose lui contester. Il sera opposé à l’habituel 4è du championnat, kkbob13, en demi-finale dimanche prochain.

Derrière l’ogre batave, avec 40 points, son dauphin de la saison dernière réalise une belle saison. En effet, Joyeux64 et ses Ballons de plomb ont réalisé une saison pleine, ne s’inclinant que face à S57D. La solidité défensive des Jamaïquains (5 buts encaissés dont 4 face au seul S57D) a permis aux hommes du sélectionneur des vice-champions du monde rastas de dompter la meute des poursuivants et se s’imposer comme l’outsider numéro 1 cette saison. Il participera à ses 6è demi-finales de Super Elite. Il est d’ailleurs le seul à avoir pris part à toutes les éditions des phases finales de Super Elite. En demi-finale, il sera opposé à laka, finaliste il y a deux saisons. Ce sera une revanche de la demi-finale de la saison passée, au cours de laquelle les Ballons de plomb s’étaient imposés aux tirs aux buts, après un match cadenassé (0 – 0).

Justement, les Ecossais de Sangria Gratuite ont réalisé un parcours canon après avoir souffert lors du premier tiers du championnat. Concédant 3 matches nuls et 2 défaites notamment face aux meilleures équipes de la division en début de championnat, laka a ensuite profité de l’amélioration de sa cohésion et de la progression de ses jeunes pousses pour remonter au classement et finalement arracher la 3è place à kkbob13. Il arrivera en pleine confiance pour le rendez-vous des demi-finales. La dernière lui ayant laissé un goût amer, il aura à coeur de prendre sa revanche et de retrouver la place de numéro 2, qu’il a cédé à Joyeux64 au terme de cette dernière demi-finale.

Le quatuor de tête est complété par un autre habitué des demi-finales, l’autre Jamaïquains, kkbob13. Absent pour la première fois des demi-finales l’an passé, kkbob13 n’a cette fois pas manqué la marche et sera au rendez-vous de fin de saison. Comme à son habitude, le Aubagne FC termine à la 4è place du championnat et défiera une nouvelle fois le favori de la compétition. Toujours éliminé à ce stade de la compétition, que ce soit par Joyeux64 ou S57D, il a peu de chances d’échapper à son destin cette fois encore.

A la 5è place, les Russes de la MP Team ont interverti leur rang avec le Aubagne FC cette saison. A l’inverse de la saison passée, ils ne participeront donc pas aux phases finales cette saison, alors que beaucoup les considéraient comme les favoris à la 2è place. Mais quelques désillusions comme les matches nuls face à Bellicourt et Stoulouse ou les défaites face aux rastas Joyeux64 et Kkbob13 en fin de championnat auront eu raison de ses ambitions et l’auront fait descendre de la 3è à la 5è place au classement. Légitimement ambitieux en début de saison, l’âme de la nation russe aura connu une fin de saison douloureuse, échouant à 3 points du podium et à 2 points des demi-finales. Mais en compétiteur qu’il est, il s’est déjà remis au travail et prépare la prochaine saison avec pour objectif de retrouver les demi-finales, une saison après y avoir goûté pour la première fois.

Au 6è rang et avec 25 points au compteur, le chef de file haitien Jereminho3 a longtemps cru en ses chances de retrouver les phases finales, lui qui avait même créé la surprise il y a 3 saisons, en éliminant le numéro 1 de la phase régulière, Joyeux64, en demi-finale, pour tomber ensuite contre S57D en finale. L’ancien champion à l’époque où l’Elite était le sommet du jeu demeure une valeur sûre de 11manager et saison après saison confirme qu’il faut compter sur lui. Même s’il n’a plus pris part aux demi-finales depuis 3 saisons, il en reste toutefois un candidat sérieux à chaque début de saison. Mais avec seulement 12 joueurs dans son effectif cette saison, il lui aura probablement manqué de la profondeur de banc pour espérer rivaliser sur la durée avec les 5 équipes qui le précèdent.

7è et premier promu cette saison, le Jamaïquain Tonio22, celui qu’on annonçait comme l’épouvantail de la saison, a connu des hauts et des bas. En effet, le manque de régularité des joueurs du Jeangilles Squad a cantonné son manager à jouer les troubles fêtes. Capable de battre Jereminho3, il a en revanche subi la loi de toutes les autres top teams. Encore un peu juste pour prétendre à un meilleur classement, il est à sa place en 7è position, avec 7 victoires pour 7 défaites et un nul. Quelques ajustements seront à prévoir pour viser plus haut dès la saison prochaine.

Ensuite, en 8è position, l’ancien Flanagan a réalisé une solide saison. Son déménagement en Russie il y a 2 ou 3 saisons lui a fait du bien et lui a pour la première fois permis de connaître une saison un peu plus sereine et d’obtenir son maintien bien avant la dernière journée. Avec 19 points Flanagan bat son record de points en Super Elite et cherchera à se stabiliser dans le ventre mou du classement la saison prochaine, afin de s’éviter les frayeurs des saisons passées en fin de saison. En progression cette saison, The Green Angels, anciens demi-finalistes Elite, rêve de retrouver son lustre d’antan et de s’installer à terme comme l’une des meilleures équipes de ce jeu.

Derrière son compatriote, le 3è Russe de la division, Bellicourt, se classe en 9è position. Longtemps placé au coeur du peloton de chasse visant la 4è place du championnat, Bellicourt a cependant complètement cédé en 2è partie de saison. Quasiment en roue libre après avoir assuré son maintien rapidement, le manager russe semble avoir misé sur une optimisation de sa progression une fois son maintien acquis. Avec seulement 2 points pris lors des 6 dernières journées, il a quelque peu sabordé son excellente entame de championnat. Mais l’objectif était le maintien et il a été confortablement acquis avec 18 points, dont les 16 nécessaires au soir de la 9è journée. Probablement abordera-t-il la prochaine saison avec la même ambition: assurer un maintien sans frayeur avant de peut-être se tourner vers des objectifs plus ambitieux et de regarder plus haut dans le classement.

10è de ce classement, l’âme de la nation rasta, Loïc 64, a connu une saison compliquée. Après avoir tenu la 4è place du classement la saison passée jusqu’à la dernière journée, étant seulement privé d’une première participation aux demi-finales par MP34 lors de l’ultime journée, le fondateur de la Jamaïque espérait bien jouer le même rôle cette saison. Mais un début de saison manqué et marqué par une inefficacité offensive chronique ont rapidement concentré les efforts des Jamaican Rastas 64 sur l’objectif du maintien. Malgré des résultats en dent de scie, il y est finalement parvenu, accrochant même la 10 è place du classement avec 17 points. Forcément déçu, il cherche déjà des solutions pour revenir au niveau qui était le sien l’an passé. Nul doute qu’il aura des réponses à apporter et des arguments solides à avancer dès l’entame de la prochaine saison.

11è du classement et 2è haïtiens, Barca62 et son Catalonia Reysol a connu une saison similaire à celle de Loïc 64. Légitimement ambitieux en début de saison, il a connu des résultats cahin caha et notamment subi 9 défaites. Il obtient malgré tout son maintien avec 16 points et 5 victoires mais les lacunes constatées cette saison sont autant de fragilités qu’il faudra vite consolider pour retrouver une position plus en adéquation avec le standing et le passé du Catalonia Reysol.

Vient ensuite le RCT11 managé par leseb. longtemps à la dérive, englué dans les profondeurs du classement, le manager haïtien a pourtant réussi une belle fin de saison, engrangeant 9 points lors des 7 dernières journées. Capable d’accrocher Laka ou Joyeux64, leseb a connu également beaucoup de désillusions dans la première partie de la saison, malgré son encourageant match nul contre les Ballons de plomb lors de la première journée. Mais l’objectif du maintien est finalement acquis, et c’est bien là l’essentiel pour cette équipe promue la saison passée. Le RCT11 cherchera à engranger les points plus tôt dans la saison, afin de se mettre à l’abri plus tôt, à l’image de ce qu’ont réussi à faire les Russes Bellicourt et Flanagan.

Habituellement, les 12è et 13è places sont synonymes de relégation. Mais, cette saison, du fait du multi compte de deux équipes promues, les 2 équipes classées 12è et 13è seront repêchées en Super Elite. Premiers bénéficiaires de ce repêchage inespéré, les Hollandais de TOULOUSE31. Pourtant habitués au ventre mou et à un maintien relativement aisé, les joueurs de Stoulouse ont connu une saison des plus difficiles. Avec 3 revers consécutifs, ils avaient entamé la saison de la pire des manières, avant de se rassurer avec 3 victoires. Ce seront les 3 dernières car les Hollandais subiront 6 échecs et concéderont 3 matches nuls lors des 9 dernières journées. Un bilan dramatique, qui aurait ramené le club en Elite, sans la suspension de nantes1a. Une remise en question profonde est attendue en Hollande pour que le compère historique de S57D ne connaisse pas une deuxième saison comme celle-là et qu’il retrouve une place plus conforme à la qualité de ses joueurs.

Autre repêché, la 4è équipe haïtienne, celle des Deschiens de Lochet. Lui aussi a connu un début de saison terrible, perturbé par une inefficacité offensive chronique et quelques soucis de méforme. Mais ses deux succès face à ses compatriotes Spike71 et Flo2Tours lors des journées 11 et 12 lui ont permis d’engranger quelques points qui se sont finalement avérés précieux. Avec 10 points au compteur, il termine 13è et sera tout heureux d’accueillir la nouvelle de son maintien sur tapis vert. Cette saison catastrophique sonne donc comme un avertissement sans frais pour un manager plutôt habitué au ventre mou qu’à la zone rouge. Lochet saura-t-il trouver les bons réglages et effectuer les bons changements la saison prochaine pour connaître une saison plus paisible? L’enjeu est de taille en tout cas: un maintien en Super Elite.

En revanche, avec une seule victoire au compteur, c’en est terminé de la saison galère pour les deux Haïtiens Spike71 et Flo2Tours. Avec respectivement 6 et 4 points, ces 2 managers sont restés scotchés dans la zone rouge tout au long de la saison. Tout juste promu, Spike71 sentait bien que l’objectif de maintien serait délicat. Sa défaite face à Flo2Tours lors de la première journée a confirmé qu’il allait falloir cravacher dur. Au final, il finit bien loin de la zone de flottaison. Son équipe était probablement encore trop juste et limitée pour la Super Elite mais cette première expérience ne peut être que positive pour la suite. L’expérience du très haut niveau engrangée ne pourra qu’être bénéfique la saison prochaine en Elite. Il fera partie des prétendants sérieux à une remontée immédiate car malgré les défaites, son équipe aura bien progressé tout au long de la saison.

Enfin, la lanterne rouge, Flo2Tours quitte 11manager sur une saison des plus compliquées. Son parcours sur le jeu n’a pas été toujours simple. Il a su hisser son équipe en Super Elite, puis l’y ramener après une relégation. Mais, c’était la saison de trop pour ce manager en perte de motivation et de temps pour s’investir pleinement dans son équipe. Flo2Tours quitte donc la Super Elite et le microcosme de 11manager sur une saison qui ne reflète en rien le parcours honorable accompli jusque là par ce manager investi. Il laissera un souvenir positif derrière lui du TOURS_FC. Bonne continuation à lui.

Tandis que la plupart des équipes sont déjà tournées vers la prochaine saison, le RedStar31, les Ballons de plomb, Sangria Gratuite et Aubagne FC se livreront à des duels sans merci les deux prochaines semaines afin d’accrocher l’étoile de champion sur le maillot du club. Ce serait alors la 5è consécutive pour S57D, la 2è pour Joyeux64 ou la première pour Laka comme pour kkbob13.

avatar

Joyeux64